Menu Fermer

DIU Accompagner, de la procréation à la naissance

DUI-Accompagne de la procréation à la naissance

Optimiser l’impact de la relation Professionnels/Parents au bénéfice de l’enfant à naître

En périnatalité, maintenir l’homme dans son humanisme, c’est accompagner les parents et les placer au coeur des préoccupations et des actions, afin qu’ils construisent leur autonomie et abordent sereinement toutes les techniques de procréation et d’accouchement.

En adoptant cette posture, les soignants seront capables de limiter les risques de polémique au sujet des violences obstétricales mais aussi de prévenir les risques psychologiques, de la conception à l’accouchement, y compris lors des processus de PMA.

Le but de ce D.I.U. est d’inventer avec les soignants des outils de communication et d’accompagnement qui viendront compléter leurs gestes techniques.

L’empathie est le premier des soins. Des parents plus autonomes rendent les soins plus faciles, moins prenants et donc moins coûteux.

A qui s’adresse cette formation ?

Cette formation s’adresse aux professionnels de santé mais aussi aux cadres dirigeants. En participant à une ou plusieurs sessions, ces derniers ouvrent la possibilité d’incarner un nouveau type de management, centré sur l’écoute et l’empathie et, par ricochet, sur un nouveau type d’accompagnement des parents et in fine, du bébé.

  • Professionnels de santé : obstétriciens, gynécologues, pédiatres, psychiatres, pédopsychiatres, psychologues, sages-femmes, infirmières en maternité…
  • Cadres administratifs des hôpitaux et cliniques ayant un service de maternité et des écoles de sages-femmes.
  • Cadres d’entreprises concernées par le domaine de la maternité

Les objectifs :

  • Se doter de techniques d’écoute et de communication, notamment apprendre à observer sa propre manière de communiquer et à en repérer les effets.
  • être capable d’entendre les nouvelles demandes et attentes des parents.
  • être capable d’y répondre de façon à les sécuriser dans leur autonomie, à les rendre « acteurs », de la procréation à la naissance de leur enfant.
  • Savoir renforcer les liens de confiance et de coopération entre les professionnels d’une part et, entre les professionnels et les parents d’autre part, quelles que soient les conditions techniques et environnementales.

Responsables pédagogiques :

  • Nathalie Agostini, sage-femme, Unité d’Accueil Parents-Bébé du Centre Hospitalier Toulon-La Seyne.
  • Camille Bataillon, sexologue clinicienne spécialisée en sexopérinatalité.
  • Bettina Bedel, gynécologue-obstétricienne échographe, diagnostic anténatal et médecine fœtale.
  • Yves Bernaud, pédopsychiatre, chef de service au Pôle de psychiatrie infanto juvénile du Centre Hospitalier Toulon-La Seyne. 
  • Christian Burle, pédiatre, Pôle pédiatrie et chirurgie pédiatrique du Centre Hospitalier Toulon-La Seyne.
  • Karen Cayol-Binot, avocate spécialisée en droit de la famille.
  • Boris Cyrulnick, neuro-psychiatre, président du comité du parcours « 1000 jours » pour les parents. Auteur de nombreux ouvrages.
  • Michel Delage, psychiatre, thérapeute en systémie familiale. Auteur de nombreux ouvrages.
  • Marc De Martino, psychologue clinicien, approche EMDR.
  • Joël Dessaint, consultant, ancien directeur comptable et financier de l’assurance maladie.
  • Magali Dieux, psycho-praticienne et coach en gestion du stress et des deuils, créatrice de l’accompagnement Naître enchantés par l’Expression Vocale Ajustée.
  • Pascale Duché, professeur de l’université de Toulon, directrice  de l’unité de recherche Impact de l’Activité Physique sur la Santé (IAPS).
  • Michel Dugnat, pédopsychiatre, responsable de l’unité d’hospitalisation conjointe parents-enfant du service de psychiatrie infanto-juvénile de l’AP de Marseille, fondateur de l’Association Pour la Recherche et l’Intervention Psychosociologique (ARIP), auteur de nombreux ouvrages.
  • Cynthia Fleury, psychanalyste, philosophe, créatrice de la Chaire de philo à l’hôpital, auteur de nombreux ouvrages.
  • Marielle Jaen, sage-femme libérale, titulaire d’un master en Science de l’éducation, formée à la Pédagogie Perceptive – Gymnastique Sensorielle Périnatale.
  • Xénia Lechat, gynécologue de la reproduction.
  • Estelle Métrot, psycho-praticienne spécialisée en accompagnement péri-conceptionnel.
  • Gérard Neyrand, docteur en sociologie, primo-formation en psychologie clinique. Chercheur et professeur d’université, spécialisé dans l’étude des relations, la petite enfance et la parentalité. Auteur de nombreux ouvrages.
  • Chantal Razurel, sage-femme, titulaire d’un master en sciences de l’éducation et d’un doctorat en psychologie, et professeure à la Haute Ecole de Santé de Genève.
  • Jean-Paul Renner, gynécologue-obstétricien. Chercheur en neurophysiologie de la douleur et mécanique obstétricale.
  • Bénédicte Simon, gynécologue-obstétricienne. Une des cinq obstétriciennes à pratiquer la Césarienne extra péritonéale.
  • Alain Vallée, psychiatre, psychothérapeute en Thérapies Orientées Solutions.

Qualification des formateurs :

Les formateurs sont soit des enseignants de l’Université de Toulon, soit des socio-professionnels spécialistes du domaine, issus de multiples horizons (médical, juridique, sciences humaines, artistique, etc…).

Chaque candidature est soumise à l’approbation du Conseil Académique Restreint qui valide la qualification des intervenants.

Contenus des enseignements :

DIU Accompagner, de la procréation à la naissance – 157h

  • UE 1 (51 h) Comment accompagner ?
  • UE 2 (51 H) Les soignants et les besoins d’accompagnement des parents et des bébés
  • UE 3 (51 H) Les évolutions de la périnatalité
  • UE 4 (4 h) Soutenance orale du mémoire

Modalités d'évaluation / Admission :

Modalités d’évaluation :

  • L’assiduité aux cours est requise pour être autorisé à se présenter aux examens (examen écrit + soutenance du mémoire)
  • Les évaluations sont réalisées sous forme de contrôle terminal sur les 4 UE.

Admission au diplôme :

  • Le stagiaire obtient la moyenne non pondérée, soit 10/20, sur l’ensemble des UE
  • Les UE 1, 2 et 3 sont obtenues avec une moyenne minimale de 8/20 chacune.
  • L’UE 4 comptant la mise en pratique professionnelle, le mémoire et sa présentation est obtenue avec une moyenne minimale de 10/20.

Méthodes pédagogiques :

La démarche pédagogique appliquée par les formateurs est adaptée aux apprenants et vise à faciliter l’apprentissage. Les étudiants croisent leurs propos et créent ensemble puis individuellement de nouvelles façons de conjuguer humanisme et technique dans leurs comportements et prises en charge. Certains de ces conférenciers participeront à l’encadrement des travaux en petits groupes.

Au cours de la formation, plusieurs méthodes seront appliquées telles que les méthodes interrogative, active et expérientielle, basées sur le questionnement, la participation active et la mise en œuvre d’un projet en situation réelle.

Les enseignants croisent diverses modalités pédagogiques qui se révèlent complémentaires et permettent en fonction des objectifs des diplômes, d’optimiser le temps d’étude : enseignements en présentiel, hydrides et à distance. Pour cela, ils peuvent s’appuyer au sein de l’Université de Toulon, sur de nombreux équipements et outils numériques.
Une bibliographie sur la thématique du diplôme est fournie aux stagiaires pour poursuivre leur apprentissage.

Matériels et salles de cours :

  • Nos salles de cours sont équipées du matériel nécessaire pour la diffusion des cours et pour les ateliers pratiques : équipements vidéo, matériel informatique.
  • Les outils numériques mis à disposition dans l’université sont également à la pointe pour permettre des enseignements hybrides et à distance : plateformes interactives (Moodle, POD), classes à distance (BBB, TEAMS), outils favorisant l’interactivité « enseignant-apprenant » (Wooclap).
  • Les + de l’Université : la bibliothèque universitaire sur le campus est accessible aux stagiaires pour consulter des revues et ouvrages. https://bu.univ-tln.fr/

Informations COVID-19 :

Organisation de votre espace de formation :
Nous nous engageons à respecter la limitation du nombre de stagiaires par formation, à faire appliquer les règles sanitaires au sein de nos locaux et à la pratique des gestes barrières par nos personnels et enseignants.

Continuité de la formation :
Cette formation en présentiel, est susceptible de vous être proposée en distanciel en cas de fermeture des campus de l’Université de Toulon. Les prérequis demandés en matière d’équipement sont un ordinateur de bureau ou portable muni de caméra et audio (internes ou externes) et d’un accès internet.

Modalités d'inscription

Candidature :

  • De mai à septembre 2022
  • Candidature sur eCandidat

L’autorisation d’inscription est délivrée par une commission d’accès au diplôme après examen du dossier.

Effectifs :

de 10 à 20 personnes.

L’organisme de formation se réserve le droit d’annuler ou de reporter une formation si le nombre minimal de participants n’est pas atteint.

Pré-requis :

  • Niveau Master 2 (ou dérogation sur dossier),
  • 5 ans minimum de pratique professionnelle

Tarification :

  • Droit d’inscription : 243 €*
  • Paiement personnel : 1 800 €
  • Prise en charge : 2 400 €
  • Coût / session : 300 €**
  • Auditeur libre : 9 conférences par an : 160 €
    (dont 60 € de droits d’inscription)

Tout stage est dû selon les modalités prévues dans le contrat de formation.
* Droits pour l’année 2021-2022 susceptibles de modification pour l’année 2022-2023.
** La participation à un module permet de suivre une session de 2,5 jours. A l’issue une attestation de formation sera délivrée au stagiaire.

Organisation de la formation :

Formation en présentiel

Lieu : UFR Faculté de Droit Campus de Toulon

Durée de la formation :

  • Du 13 octobre 2022 au 10 juin 2023
  • 9 sessions de 2 jours et demi

Contacts DFPA :

Direction de la Formation Professionnelle et de l’Alternance
Campus de Toulon (DFPA)
Tél. : 04 94 14 22 50
Email : dfpa@univ-tln.fr